Le Tir National de Versailles à Crespières ?


b_1_q_0_p_0Le Tir National de Versailles, ou TNV, veut s’installer au bas du camp de Frileuse à Crespières après que le château de Versailles, propriétaire du site actuel, lui a imposé de déménager. Le site du camp de Frileuse semble avoir été privilégié par rapport aux rares sites disponibles dans la région. Dans le monde du tir sportif, le TNV est un monument : il existe depuis un siècle et demi, est déclaré d’intérêt national, dispose de 1.500 adhérents et sert de point d’entrainement complémentaire aux forces de police et de gendarmerie ainsi qu’au Raid et au GIGN.

Un dossier a été présenté par le TNV au Conseil Municipal. 

Un tel projet suscite naturellement des inquiétudes chez les Crespiérois et les habitants des communes environnantes. Le présent article a pour objet d’analyser les informations à notre disposition, donner un éclairage et vous permettre de forger votre avis. Nous reviendrons sur ce dossier pour le compléter dès que de nouveaux éléments seront disponibles.

Sécurité :

Le tir sportif est un sport dont la pratique est encadrée par les dispositions suivantes :

Règles Tir

Les activités de tir sont apparemment étroitement contrôlées et surveillées tout au long de l’adhésion d’un tireur à un club. Tout arrêt de pratique de tir sportif impose la cession des armes régulièrement détenues.

Toutefois, le risque zéro n’existe pas. 

Nuisances à craindre :

Les principales nuisances sont de deux ordres : le bruit et la circulation.

Les éléments suivants sont issus des études effectuées dans le cadre du projet par l’organisme GANTHA commandité par le TNV. L’indépendance de ces études n’est pas mise en cause mais nous devons rester vigilants :

imagesCompte tenu de la configuration de l’implantation future du TNV, les diagrammes acoustiques démontrent que les bruits de tir partent d’ouest en est, soit de la Maladrerie vers Davron. Les mesures de bruit effectuées pour le compte du TNV démontrent que le niveau de bruit diurne serait de 40 DB ( Voir tableau pour éléments de comparaison en fin d’article ), pour la partie sud de Crespières (Fonciaux, Abreuvoir). La limitation du bruit telle que prévue par le TNV, tant en termes de matériaux isolants que des méthodes d’isolation des pas de tir de 300 mètres, prévoit : fosse creusée à 4 mètres, buttes  de terre de 6 mètres et murs de 4 mètres, la couverture partielle des pas de tir.

informer.habitat_sain.environnement_exterieur.sources_04

A ce stade, rien de permet de préjuger de ce que sera la fréquentation à Crespières en régime de croisière et donc l’impact en termes de circulation.

Le TNV s’est engagé apparemment à respecter les arbres, la flore et les parties humides, en annonçant les remettre dans l’état « d’avant 1960 » ( il faudra déterminer précisément ce que cela veut dire ). Un bassin recueillera les ruissellements d’eau. 

L’architecture du TNV est annoncée devant s’intégrer dans l’environnement naturel (immeubles bas et couleurs adaptées).

Il faudra par ailleurs suivre le sujet du parking : son emprise et la gestion des eaux pluviales.

Conclusion :

Sur un tel projet il importe avant tout d’établir le rapport avantages/inconvénients pour Crespières. Il nous reste à demeurer vigilants et suivre ce dossier de prés.

L’ADSC est à l’écoute de vos réactions et vos questions.

Publicités
Publié dans TNV

10 réflexions sur “Le Tir National de Versailles à Crespières ?


  1. Je ne vois pas quels avantages il pourrait y avoir pour Crespières. Un tireur reste en général une heure au stand ( c’est le format d’une séance classique et c’est un sport fatiguant) et doit se depêcher d’aller mettre son arme en sécurité contre le vol. La fréquentation des commerces de Crespières sera nulle pour des gens sérieux car on ne laisse pas une arme, même sécurisée, dans un coffre de voiture.

    Reste donc la circulation de passage, le bruit et le risque.

    En ce qui concerne la situation, Crespières est déjà mal loti.
    En ce qui concerne les nuisances sonores, il faudrait disposer d’une détaillée en fonction des pas de tirs et des calibres. Égoïstement, seul le sud de Crespières nous intéresse et la mention ouest -est n’est pas convaincante. Il y a des vents de sud et des vallées. Actuellement on entend très nettement les claquements des armes des gendarmes, certains jours.
    Le risque, par contre est infiniment moindre que celui présenté par les chasseurs postés en bord de route ou tirant en direction des habitations : il n’exite plus de distance de sécurité en France. C’est étonnant mais c’est ainsi. Bref les tireurs sportifs sont infiniment plus encadrés que les chasseurs.

    J'aime

  2. Bonjour je me fais le porte parole de mes parents habitant au moulin de la bonde. Déjà qu’on se coltine les entraînements du gign avec l’hélicoptère une à 2 fois par mois, si il faut qu’on entende canarder du matin au soir tous les jours et surtout le week end c’est de la folie!!! Il y aura forcément une perte de valeur immobilière.

    J'aime

  3. Arrêtez de parler des nuisances à Crespières. Le camp de frileuse est géographiquement à Beynes et c’est le quartier du Val des 4 Pignons et le quartier de Maladrerie qui seront impactés. J’habite à moins de 500m à vol d’oiseau du pas de tir actuel de la gendarmerie et les tirs de Famas sont déjà très pénibles, mais heureusement plutot occasionnels. Alors je n’imagine même pas des tirs incessants toute la journée si ce nouveau pas de tir voit le jour au même endroit que l’actuel. Les premières maisons à Crespières sont à près de 2km à vol d’oiseau. Il y a quelques années nous avions en plus les plateformes de vols d’hélicoptères toutes proches qui ont finalement été déplacées suite à de longues négociations. Laposition GPS précise de ce pas de tir est : 48°51’55.7″N 1°54’19.0″E
    48.865466, 1.905277

    J'aime

    1. Bonjour et merci pour votre message.

      L’ADSC se souci de l’ensemble de Crespières dont une bonne partie de la Maladrerie fait partie. C’est à quelques centaines de mètres seulement du projet. Le quartier des Fonciaux à 1500m.

      Nous nous inquiétons aussi pour les autres communes et quartiers qui seront touchés.

      Par ailleurs, à ce stade rien ne nous dit quelles seront les nuisances à plus grande distance.

      Marc JAUSSAUD

      J'aime

  4. Bonjour, et donc concrètement est-ce que le projet d’implantation est entériné ou bien y a t-il encore des chances qu’il soit annulé, ou déplacé ailleurs ?
    Nous n’arrivons pas à obtenir d’informations fiables.

    J'aime

    1. Bonjour,
      L’ADSC a obtenu un rendez vous au bureau du prefet dans une dizaine de jours.
      A l’issu de ce rendez vous, nous ne manquerons pas de vous faire un résumé de la situation.
      Trés Cordialement
      ( Et merci de votre activité sur le site )

      J'aime

  5. Bonjour,

    Pour faire suite aux préoccupations de Michael, il faut peut-être préciser que la totalité des installations du TNV, dans le projet tel que connu, s’implante sur la commune de Crespières, ce qui entraîne une implication administrative de la commune.

    Cela dit, il est tout à fait exact que La Maladrerie est le plus proche habitat concerné. Les soucis sont donc partagés et à ce titre l’ADSC est en contact avec l’association homologue de Beynes.

    J'aime

    1. Bonjour,
      Je suppose que l’association Beynoise à laquelle vous faite référence est l’AHZNM (association des habitants de la zone naturelle de la Maladrerie). J’ai tenté de les contacter mais je pas de réponse à ce jour. Est-ce qu’il y a des initiatives concertées, ou des points d’information publics communs à toutes les associations concernées par cette cause ?
      Dans notre lotissement (Val des 4 pignons) j’ai l’impression que personne n’est au courant et quand j’en parle autour de moi, les gens tombent des nues et sont dépités. Tout le monde se demande quoi faire, et surtout si on a assez de poids en tant que riverains pour avoir une influence face à un tel projet d’une telle ampleur.
      C’est assez dommage que ça ne soit pas plus médiatisé que cela, j’ai quand même mis une info sur le site voisins vigilants du Val des 4 pignons, mais ça n’est pas le meilleur moyen de toucher le maximum de monde.
      J’ai mes beaux parents qui sont à Crespières du côté censé être impacté (à la sortie direction Thiverval) et n’ont même pas entendu parler de ce projet.
      Est-ce que déjà, il y a la possibilité de voir une carte d’implantation du projet tel qu’il est défini aujourd’hui ?

      Merci pour vos retours.

      J'aime

  6. Bonjour Michael,

    Oui il s’agit bien de l’AHZNM.

    Pour l’ADSC, l’information la plus à jour sur ce projet est celle figurant dans l’article du 20 mars 2018, sur ce même site. Cette même information est relayée dans les pages du bulletin édité par la Marie de Crespières, paru semaine dernière. Tous les foyers de Crespières recoivent normalement ce bulletin dans leur boite aux lettres.

    Sans vouloir faire de prosélytisme, pour ce sujet d’envergure (emprise projetée de 6 ha pour une emprise actuelle à Versailles de l’ordre de 4 ha) nous ne serions trop vous recommander de communiquer le lien de notre site aux personnes de votre connaissance. Notre association sera d’autant plus écoutée qu’elle sera connue et comportera davantage d’adhérents.

    Nous avons pu être entendus par notre députée et ceci nous permet maintenant d’être reçus dans les tous prochains jours par la Préfecture. Nous sommes très attachés à apporter une information exacte et impartiale et c’est pourquoi nous reviendrons désormais sur ce sujet après l’entretien avec la Préfecture pour confirmer, infirmer ou préciser le projet et l’ensemble du fonds documentaire accessible sur ce site, en date du 17 septembre 2017. Je vous recommande en particulier la lecture de l’étude Gantha, que nous souhaitons vivement voir actualisée et largement complétée par le TNV. Cela fait partie de nos question, à ce jour.

    Bien cordialement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s