PLU – Eléments remis à l’inspecteur

Le rapport du commissaire enquêteur concernant la modification du PLU et l’aménagement des « Mathurins » sera disponible à la mairie selon les heures d’ouverture et sur le site de la municipalité, sans doute avant le 22 octobre, date du conseil municipal    (Voir extrait du l’arrêté).

En attendant ce rapport avec impatience, l’ADSC vous propose la lecture de 3 documents remis au commissaire enquêteur.

Le premier est le texte intégral de l’ADSC .

Le second et le troisième émanent de Crespiérois, membres de l’association. De nombreuses questions, remarques et attentes sont convergentes.

D’autres idées ont été émises par certains d’entre vous. N’hésitez pas à les partager !

Capture d_écran 2018-10-19 à 08.24.13

Accédez au document ici : PLU Remarques ADSC au Commissaire Enquêteur

Capture d_écran 2018-10-19 à 08.23.27

Accédez au document ici : PLU Remarques au Commissaire Enquêteur

Capture d_écran 2018-10-20 à 11.29.23

Accédez au document ici : PLU – Remarques au Commissaire Enquêteur 2

 

Extrait de l’arrêté :Capture d_écran 2018-10-19 à 07.56.53

 

Cartouche - copie


5 réflexions sur “PLU – Eléments remis à l’inspecteur

  1. Bravo aux rédacteurs des observations remises au commissaire enquêteur désigné pour l’aménagement de la zone des Mathurins ! Pertinence, précision, réalisme ….. tous ce qu’il faut pour faire de ces commentaires des fondamentaux importants pour bâtir un raisonnement éclairé. Il ne reste plus qu’à espérer que le commissaire enquêteur en tienne compte !
    Bien cordialement.
    D. Lambrey de Souza

    J'aime

  2. Bonjour,
    L’enquête soulève beaucoup de questions !!! Les remarques sont sévères mais elles accompagnées de recommendations pertinentes.
    En effet, avant de se lancer dans de grands projets, il me semble utile de poser la question aux villageois eux-mêmes : quelles sont leurs attentes, que veulent-ils voir se développer dans leur village et surtout ce qu’ils ne veulent pas. Un référendum pourrait peut-être répondre à ces nombreuses questions !
    Il ne faut pas se mentir, quelque soit le projet d’urbanisation, il est toujours difficile de préserver l’âme d’un village sans dénaturer le paysage. D’un autre côté, il ne faut pas être réfractaire à tout. Il faut essayer de répondre au besoin de la population, et trouver un juste milieu, entre projet et besoin. N’est-ce pas plus simple !!!
    Dans le document, il est évoqué la réalisation d’un EPADH !!! Il me semble que la réhabilitation du château pour y acceullir un EPADH n’est plus d’actualité !!!
    Bien cordialement
    F. Martin

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s