Les Mathurins et commercialisation Bouygues : Quand les Crespiérois auront-ils une présentation du projet ?

BOUYGUES lance la commercialisation du projet des MATHURINS appelé « DOMAINE DE LA FAVIERE » avant même l’obtention d’un permis de construire.

Quand les Crespiérois auront ils une présentation du projet ?

En tant qu’ALU (Association Locale d’Usagers, agréée par la préfecture des Yvelines) l’A.D.S.C pose, depuis des mois, des questions à la municipalité afin de faire en sorte que les habitants soient informés et consultés.

De nombreux Crespièrois se sentent concernés et s’intéressent à ce projet qui va transformer le village. Il nous semble important, de nos jours, que les habitants puissent en discuter, partager leur avis pour contribuer à la qualité de vie de tous à Crespières.

Que l’on soit clair : le fait que le projet ne soit pas discuté avec l’A.D.S.C – Crespières Village et Environnement – n’a que peu d’importance. Ce qui prime c’est que les Crespiérois soient partie prenante du projet.

Pendant ce temps, Bouygues lance les opérations de promotion par internet comme en témoigne le visuel fourni par le promoteur, ce qui a au moins l’avantage de fournir une partie de l’information attendue.

Nous consacrerons une fiche explicative sur les Mathurins, mais soulignons déjà, au regard des éléments apportés par le promoteur :

  • que Bouygues déclare commercialiser une CINQUANTAINE de logements (Alors que le PLU 2014 en prévoyait 15 à 20 et le PLU 2018 une TRENTAINE) sans attendre le début de l’enquête publique et par voie de conséquence sans permis de construire.
  • que l’absence d’information et de consultation de la part de la municipalité (le projet s’inscrit dans une OAP, c’est-à-dire d’un projet d’aménagement inscrit dans le PLU piloté par elle), en dépit des engagements de transparence pris par le conseil municipal du 21 décembre 2018 en application des dispositions de l’article L 103-2 du code de l’urbanisme (« concertation associant pendant toute la durée de l’élaboration du projet les habitants, les associations locales… »);
  • que l’entrée du lotissement (triangle coloré) se fait par la rue d’Herbeville avec un impact majeur à attendre sur la circulation (50 logements signifient 100 véhicules)
  • que rien n’est prévu à ce stade en matière d’aménagement de l’entrée ouest de Crespières, tant sur la RD 307 que sur la rue d’Herbeville (le SCOT, schéma de cohérence territoriale de Gally Mauldre, comporte des prescriptions fortes en matière de transition paysagère).
  • que dans des communications ciblées, le promoteur mentionne 32 logements intermédiaires, 3 maisons accolées et 12 maisons individuelles (soit 47 logements) mais aussi « 26 logements » non précisés. Comme les prix annoncés (de 270 00 € à 644 000 €) ne paraissent pas concerner les « logements locatifs sociaux » prévus par le projet de PLU, doit-on craindre un total de logements encore supérieur, certaines zones de l’OAP étant sans affectation connue actuellement ?

Le manque d’information et de concertation est regrettable. Les Crespiérois ont leur mot à dire sur ce projet qui va transformer leur village.

Le visuel fourni par de BOUYGUES : Ici 47 logements dont 32 appartements


4 réflexions sur “Les Mathurins et commercialisation Bouygues : Quand les Crespiérois auront-ils une présentation du projet ?

  1. J’avoue ne pas comprendre l’attitude de la Mairie car on réédite l’épisode des Tilleuls. Ce qui se produit actuellement montre le même refus de la Mairie, sans même parler de concertation, tout simplement d’informer. Ce n’est pas pas conforme aux obligations des services publics.

    J'aime

  2. Le commissaire enquêteur avait émis deux réserves dont une concernait la route traversante. Les riverains devaient être consultés. Or nous n’avons pas été contacté . Les nuisances vont être importante et vont rendre la rue d’Herbeville encore plus dangereuse . Les voitures roulent trop vite

    J'aime

  3. Nouvelle élue et habitant en lisière du projet immobilier des Mathurins, j’ai souhaité éclaircir les points soulevés par l’ADSC en interrogeant M. le Maire. Voici ce qu’il m’a répondu :

    « Quand les Crespiérois auront-ils une présentation du projet ? »
    Le permis de construire est actuellement en instruction auprès des services de Feucherolles (intercommunalité), qui contrôlent la cohérence avec le SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) et le PLU en vigueur (PLU de 2014, modifié en 2018 : création d’une OAP – Orientation d’Aménagement et de Programmation – spécifique au secteur des Mathurins).
    Au cours de cette phase, le projet doit impérativement rester confidentiel.
    Si l’avis rendu est favorable, le permis de construire pourra alors être délivré par le maire. Toutefois M. le Maire m’a indiqué qu’il n’accepterait pas le permis en l’état actuel, des points n’étant pas conformes aux exigences (par exemple, implantation d’au moins 280 arbres)
    Une fois le permis signé, il sera consultable par tous. De plus, une réunion publique sera organisée.

    « Bouygues déclare commercialiser une cinquantaine de logements sans attendre le début de l’enquête publique » :
    Une enquête publique relative à une mise en compatibilité et une modification du PLU a bien été conduite du 27 août au 28 septembre 2018, préalablement à la modification du PLU fin 2018. Le rapport est téléchargeable sur le site internet de Crespières (crespieres.fr).
    Le projet a été amendé pour tenir compte de la recommandation relative à l’évacuation des eaux de ruissellement (mise en place de noues)
    Le SCoT Gally-Mauldre impose un minimum de 18 logements à l’hectare.
    Le projet comprend 47 logements, répartis sur 2 zones :
    – une zone résidentielle de 12 maisons individuelles sur des terrains de 550 à 750 m2, adjacents aux résidences actuelles. Les maisons seront implantées en début de parcelle (côté rue) afin de laisser le maximum d’espace avec les maisons existantes.
    – le reste des logements étant des appartements et des maisons de ville, à l’arrière de la future Maison Médicale.
    Aucune des constructions ne dépassera 9.4m, hauteur maximum fixée au PLU lors d’une révision antérieure (auparavant 10.5m).

    « L’entrée du lotissement se fait par la rue d’Herbeville avec un impact majeur à attendre sur la circulation » :
    Un accès est prévu à partir de la RD307. Le département vient de voter le budget pour la création d’un « tourne à gauche », permettant aux véhicules venant de l’est de pénétrer directement dans la zone, sans passer par le centre village ni par la rue d’Herbeville. Une rue coudée reliera les 2 entrées, et sera équipée de ralentisseurs. La vitesse de circulation sera limitée à 30 km/heure.

    « Rien n’est prévu à ce stade en matière d’aménagement de l’entrée ouest de Crespières » :
    Une lisière boisée sera mise en place à l’ouest lorsque la phase 2 de l’OAP sera réalisée.
    Dans l’intervalle, M. le Maire s’est engagé à exiger une double-haie sur toute la périphérie du lotissement.
    Une lisière arborée sera mise en place sur la partie ouest de la parcelle dédiée à la Maison Médicale. La Maison Médicale sera implantée en retrait de 6.5m par rapport à la 307 (zone végétalisée). Les parkings seront implantés à l’arrière de la Maison Médicale.

    « Comme les prix annoncés ne paraissent pas concerner les « logements locatifs sociaux » prévus par le projet de PLU, doit-on craindre un total de logements encore supérieur ? « :
    5 logements sociaux sont prévus au-dessus de la Maison Médicale : 2 studios (pour les internes en médecine), 1 quatre pièces, 2 trois pièces.
    M. le Maire indique qu’il s’agit du dernier projet immobilier d’envergure sous sa mandature. Avec la densification de zones actuelles (remplissage de « dents creuses », scission de terrains) il permettra de respecter les exigences du SCOT jusqu’en 2030.
    A noter que la zone située entre les Tilleuls et les Mathurins est une zone agricole et que M. le Maire s’est engagé en réunion publique à n’en pas changer l’affectation (ce qui imposerait une nouvelle révision du PLU).

    Laurence Rousselet

    J'aime

    1. Les Crespiérois devant le fait accompli ?

      Nous remercions vivement Laurence ROUSSELET, nouvelle conseillère municipale, d’avoir
      interrogé Adriano BALLARIN à la suite de nos questions concernant les Mathurins. ( Voir le site de l’ADSC https://adscrespieres.wordpress.com/2020/06/25/les-mathurins-et-commercialisation-bouygues-quand-les-crespierois-auront-ils-une-presentation-du-projet/. )

      Toute initiative nouvelle permettant d’établir à Crespières un débat simple, moderne et transparent va dans le bon sens. Les questions et propositions des habitants et associations ne sont pas des agressions mais l’expression d’un intérêt légitime et positif pour leur village.

      Nous prenons acte des engagements pris. Certains semblent positifs, notamment en ce qui concerne les lisières arborées que nous réclamons depuis longtemps.

      Malheureusement beaucoup de chemin reste encore à parcourir et nous avons le plus souvent été exposés, pendant tout le cycle d’élaboration du nouveau PLU,, à une fin de non- recevoir : « le projet doit impérativement rester confidentiel » ou « je n’ai pas le droit de vous en parler » etc…

      Nous ne connaissons aucune loi interdisant d’expliquer un projet municipal aux habitants en amont des décisions. (Soyons clairs, aucune copie de la demande de permis de construire en instruction n’est demandée). D’ailleurs, si le projet est confidentiel, pourquoi ne l’est-il pas pour le promoteur immobilier qui a d’ores et déjà commencé la commercialisation des futures habitations des Mathurins ?

      Le Conseil Municipal du 21/12/18 avait pourtant pris des engagements forts de concertation avec les habitants : informations spécifiques sur les bulletins municipaux, informations régulières sur le site internet de la commune, etc., en application de l’article L.103-2 du code de l’urbanisme https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do? idArticle=LEGIARTI000031210122&cidTexte=LEGITEXT000006074075&dateTexte=20160101

      La loi est claire :
      ● « concertation avec les habitants » (ce qui suppose qu’on leur explique clairement et simplement le projet afin qu’ils puissent discuter collectivement, réagir et adhérer) ;
      ● « pendant toute la durée de l’élaboration du projet » (c’est-à-dire avant la décision ).

      Selon le Larousse, la concertation est une « pratique qui consiste à faire précéder une décision d’une consultation des parties concernées »

      Nous regrettons vivement cette situation car la plupart des municipalités pratiquent efficacement la concertation, et en tirent parti pour expliquer intelligemment leur projet, tout en conservant la décision finale, cela va de soi.

      Quelques exemples :
      https://mairie.barneville-carteret.fr/revision-du-plu-concertation/
      http://www.plu-palaiseau.fr

      Pourquoi pas à Crespières ?

      La réponse d’Adriano BALLARIN à Laurence Rousselet va malheureusement à nouveau dans le mauvais sens : « Une fois le permis signé, il sera consultable par tous. De plus une réunion publique sera organisée »

      Ceci veut donc dire que les Crespiérois ne pourront s’exprimer qu’une fois le projet ficelé et décidé…

      Nous rappelons que le projet de nouveau PLU (qui sera soumis à la rentrée à une enquête publique) comporte parmi ses 4 objectifs principaux celui d’ajuster le périmètre de l’OAP des Mathurins »

      L’OAP initiale des Mathurins serait modifiée avec : « une cinquantaine » de logements mis en chantier dans l’immédiat au lieu d’« une trentaine». (lien OAP 2018 http://crespieres.fr/wp-content/ uploads/3-Orientation-dAménagement-et-de-Prog.-DP-valant-MEC-du-PLU.pdf et OAP 2020 http://crespieres.fr/ wp-content/uploads/3.-OAP-pour-arrêt.pdf ). Il y a sans doute une raison…

      Le Conseil de l’ADSC – Crespières Village et Environnement

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s